NL  |  FR
Général   |   Services de garde   |   Liens   |   FAQ   |   Contact
Rechercher:
Vaccination par le pharmacien
Depuis le début de la crise sanitaire, le pharmacien est apparu comme un acteur clé du système de soins de santé en Belgique. Alors que la stratégie de vaccination contre le Covid-19 entre dans une nouvelle phase, où le retour vers une situation plus normale d’administration des vaccins est recherché, différentes pistes sont évoquées et investiguées pour améliorer la couverture vaccinale. Parmi celles-ci, l’habilitation des pharmaciens à l’acte de vacciner contre le Covid-19 fait l’objet d’un avant-projet de loi.

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens soutient cette évolution des tâches du pharmacien. Le pharmacien est un professionnel des soins de santé qui dispose de connaissances et de compétences scientifiques poussées en matière de médicaments, qui le rendent aptes à procéder à l’administration de vaccins. Il s’agit par ailleurs d’un acteur de soins de première ligne particulièrement accessible aux patients.

La Koninklijke Academie voor Geneeskunde van België (KAGB) et l’Académie royale de médecine (ARMB) ont souligné dès 2019 qu’il existe « assez de preuves et d’études scientifiques dans d’autres pays pour affirmer que la vaccination contre la grippe par des pharmaciens d’officine représente une plus-value en matière de santé publique », compte tenu de l’amélioration de la couverture vaccinale qu’elle permet d’atteindre. Elles ont réitéré cette conclusion dans le contexte de la vaccination contre le Covid-19, tout en réinsistant sur le fait que l’objectif n’est pas de transférer des prestations des médecins aux pharmaciens, mais d’augmenter de manière générale le volume des prestations effectuées .

Comme les Académies, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens souhaite souligner la complémentarité du rôle que pourraient jouer les pharmaciens en matière de vaccination par rapport à celui des médecins. Attribuer cette tâche spécifique supplémentaire au pharmacien, sans porter atteinte à celles dévolues au médecin, vise un objectif d’intérêt général commun bénéfique pour les patients et la société en général.

Une telle habilitation à la vaccination dans le chef des pharmaciens doit naturellement être subordonnée à une série de conditions:
  • Une formation adéquate et suffisante, à la fois théorique et pratique, et comprenant notamment la reconnaissance des réactions allergiques et autres effets indésirables, et la façon d’y réagir;
  • Une couverture d’assurance appropriée;
  • Le caractère volontaire de la réalisation de ces prestations particulières.

(1)
Avis commun du 28 septembre 2019 relatif à l’élargissement de l’autorisation de vacciner et à la vaccination contre la grippe par les pharmaciens.

(2) Avis commun du 30 avril 2021 sur une capacité de vaccination qualitative, sûre, performante et accessible, avec une attention particulière au contexte actuel du COVID-19 et à d’autres situations épidémiques graves.




Ordre des pharmaciens - Avenue Henri Jaspar 94 -1060 BRUXELLES - T: 02/537.42.67 - F: 02/537.45.72